Questions Transcription Remarques

Questions:

1. Le gouvernement français souhaite
faciliter les conditions d'acquisition de la nationalité française.
durcir les conditions d'acquisition de la nationalité française.
revoir complètement les conditions d'obtention de la nationalité française.

2. Le droit du sang signifie que j'acquiers la nationalité française à condition que
mes parents soient bien tous les deux français.
que je vive depuis dix ans en France.
l'un de mes parents au moins soit français.

3. Selon le droit du sol français, un enfant né de parents étrangers
obtiendra automatiquement la nationalité française à sa majorité, s'il est né et a vécu en France.
obtiendra automatiquement la nationalité française, si ses parents résident en France depuis 18 ans.
obtiendra la nationalité française dès sa naissance en France.

4. Si je me marie avec un Français,
j'obtiens automatiquement la nationalité française.
je peux demander la nationalité française après quatre ans de mariage.
je peux seulement obtenir un titre de séjour, mais je resterai toujours étranger.

5. Pour être naturalisé français, il faut résider en France
depuis 18 ans.
depuis 4 ans.
depuis 5 ans.

6. Pour être naturalisé français, il faut être "assimilé à la société française", c'est-à-dire
parler français et connaître les lois.
maîtriser parfaitement la langue française.
avoir un bon travail en France.

7. Si j'ai commis un délit ou un crime en France,
je ne pourrai jamais demander une naturalisation.
je ne pourrai pas obtenir la nationalité française, si ce crime ou délit est grave.
je perdrai la nationalité française que j'ai acquise.

8. Lors des démarches pour être naturalisé français,
on passe des entretiens avec ses voisins.
on fait l'objet d'une enquête au commissariat.
on passe des entretiens à la préfecture.

9. La France reconnaît-elle la binationalité ?
Oui.
Non.
Seulement pour les enfants français nés à l'étranger.

10. Chaque environ 130 000 étrangers acquièrent la nationalité. La grande majorité d'entre eux deviennent français
en se mariant avec un conjoint français.
parce qu'ils sont ressortissants de pays européens.
par procédure de naturalisation.